Quelle est la différence entre EDF et Enedis ?

Quelle est la différence entre EDF et Enedis ?EDF et Enedis sont deux acteurs bien distincts sur le marché de l’énergie. Leurs rôles ne sont pas les même. Enedis est le gestionnaire principal du réseau de distribution électrique. Il est en charge de la distribution de l’électricité au niveau national, peu importe le fournisseur d’électricité choisi. EDF est un fournisseur d’électricité : il achète l’électricité pour la revendre aux consommateurs. Il est également producteur.

Trouver le meilleur fournisseur d’électricité

EDF et Enedis, deux acteurs différents sur le marché de l’énergie

EDF et Enedis ont deux rôles bien distincts sur le marché de l’énergie.

En effet, Enedis a le monopole au niveau de la distribution de l’électricité. C’est cet organisme qui assure l’acheminement de l’électricité jusqu’aux logements en France. Enedis agit indépendamment des fournisseurs d’électricité. Il ne fournit pas l’électricité aux foyers, ce n’est pas un fournisseur d’électricité. Il assure l’entretien du réseau de distribution électrique français. Ses seules alternatives sont les entreprises locales de distribution (ELD en France) qui assurent son rôle dans les 5% du territoire français qu’Enedis ne peut gérer à cause d’une disparité au niveau de la configuration du réseau électrique. Les ELD n’existent que parce qu’elles avaient un poids suffisant au moment de la nationalisation pour refuser de céder leur territoire. Tous les fournisseurs d’électricité doivent assurer une relation avec Enedis.

EDF, quant à lui, est un fournisseur d’électricité. C’est même le fournisseur d’électricité historique. Il achète de l’électricité sur le marché de gros afin de la revendre aux consommateurs finaux. C’est lui qui commercialise les tarifs réglementés de l’électricité, ainsi que certaines offres à prix de marché. EDF est soumis à la concurrence du marché de l’énergie. Ce n’est pas le cas d’Enedis.

La différence, c’est le rôle : Enedis est distributeur quand EDF est fournisseur.

EDF, le fournisseur historique d’électricité

Après la Seconde Guerre Mondiale, l’Etat a décidé de nationaliser le marché de l’énergie. Aussi, en 1946, il crée Electricité de France (EDF). Il a pour rôle de remettre en état le réseau électrique et combler les besoins croissants des français en électricité. Il va plus loin encore. Après avoir remis en état le réseau électrique national, EDF construit des centrales nucléaires et contribue à la production d’électricité face aux besoins croissants des français.

En tout cas, depuis 1946 jusque 2007, EDF détient le monopole en matière de fourniture d’électricité. En 2007, la loi NOME est votée : Nouvelle Organisation du Marché de l’Energie. Cette loi acte l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence. À partir de son entrée en vigueur, EDF se voit concurrencé par des fournisseurs d’électricité alternatifs.

Qu’à cela ne tienne, il se diversifie. Dorénavant, EDF, c’est l’un des plus grands producteurs d’électricité, acteur des énergies renouvelables. Il commercialise le Tarif Bleu, c’est-à-dire les tarifs réglementés. Mais aussi de nombreuses offres à prix de marché. Il est producteur et fournisseur d’électricité renouvelable et nucléaire, mais aussi de gaz.

Cela dit, il est soumis aux tarifs réglementés de vente de l’électricité. En plus, il ne se positionne pas comme un fournisseur à bas prix. Aussi, il est nécessaire de se pencher sur l’émergence des fournisseurs d’électricité alternatifs. Ces derniers ont pour objectif principal de concurrencer EDF et proposer des tarifs avantageux comparativement aux tarifs réglementés.

Meilleur fournisseur d’électricité : qui choisir ?

Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité

Enedis est le gestionnaire principal et national du réseau de distribution de l’électricité. Filiale d’EDF et anciennement nommé ERDF (Electricité Réseau et Distribution France), il assure la distribution de l’électricité, l’entretien du réseau et le dépannage technique.

Son rôle au niveau national est d’assurer un accès au réseau de l’électricité à tous les consommateurs qui en ont besoin, quel que soit le fournisseur d’électricité choisi par ces derniers.

Il a également une obligation de desserte. Cela signifie qu’il doit être en mesure d’apporter de l’électricité là où elle est inaccessible. Il doit donc effectuer les modifications nécessaires sur le réseau, aussi complexes soient-elles, afin que tout le territoire français soit desservi en électricité.

Les missions d’Enedis

Le statut de gestionnaire du réseau de distribution d’Enedis lui octroie des missions, primordiales dans l’optique du bon fonctionnement du marché de l’énergie en France. Parmi elles :

  • Assurer le raccordement de tous les compteurs électriques sur le marché français : c’est lui qu’il faut contacter en cas de construction d’un nouveau logement avec compteur
  • Assurer le dépannage d’une panne générale d’électricité
  • Réparer toute anomalie sur le réseau électrique français
  • Remplacer les compteurs électriques défectueux
  • Installer les bornes de rechargement des voitures électriques

Concrètement, en cas de coupure de courant, de panne électrique, c’est Enedis qu’il faut contacter. Il intervient dans ce cas sur le réseau de distribution afin de solutionner la panne. D’ailleurs, le contact d’Enedis est disponible sur la facture d’électricité, quel que soit le fournisseur d’électricité.

Bon à savoir : les compteurs électriques sont les propriétés d’Enedis, pas celle des consommateurs. Enedis est l’organisme qui installe les compteurs, en relève les index, les répare en cas de problème… C’est notamment pour cette raison qu’Enedis n’a pas demandé l’autorisation aux consommateurs de remplacer leur compteur mécanique en compteur Enedis Linky. C’est sa propriété, son outil de travail.
Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *