Une nouvelle étiquette énergie pour l’électroménager du froid et du lavage

etiquette energie18 mars 2021 : l’occasion pour tous les foyers de réévaluer la performance énergétique de leurs équipements électroménagers. Après la mise à jour de l’étiquette énergétique immobilière, c’est au tour de celle des appareils électroménagers. Réévaluation des exigences, remise à niveau de la performance énergétique, meilleure lisibilité… Tout sur la nouvelle étiquette énergie électroménager.

Trouver le meilleur fournisseur d’électricité

Une nouvelle étiquette énergie pour l’électroménager

L’étiquette énergie immobilière changeait il y a peu. C’est au tour de l’étiquette énergie de l’électroménager du froid et du lavage. En effet, la dernière classification notait les équipements entre A+ à A+++. Eh oui : entre innovations et optimisation énergétique… Les appareils électroménagers sont devenus très performants. Aux yeux de l’ancienne classification, il ne restait plus que trois classes énergétiques. Alors : à de nouvelles performances de nouvelles exigences.

Une nouvelle étiquette énergétique classe les appareils électroménagers de A à G. Ainsi, ces sept classes permettent d’affiner encore plus la connaissance de la performance énergétique des appareils.

Appareils concernés : réfrigérateur, congélateur, cave à vin, lave-linge, lave-linge combiné au sèche-linge, lave-vaisselle.

Nouvelle étiquette énergétique : pourquoi faire ?

Cette nouvelle étiquette énergétique va :

  • Affiner les connaissances des consommateurs quant à la consommation et l’impact énergétique de leurs appareils électroménagers
  • Permettre aux consommateurs de mieux choisir leurs équipements
  • Réduire la facture d’électricité ! Eh oui, un appareil électrique performant, en plus de réduire l’impact carbone d’un logement, permet d’économiser !

>> Découvrir d’autres conseils pour savoir comment moins polluer

Note : certains appareils électroménagers vont être dévalués

Forcément, les appareils de classe A+ risquent d’être réévalués à C, D, E, etc. Cela ne signifie pas que leur qualité est amoindrie. Simplement, selon les nouvelles exigences et normes d’estimation de l’impact carbone, ils ne font pas partie des appareils les plus performants.

Bonne nouvelle

La mise en place de ces nouvelles normes énergétiques a permis de mettre en lumière les efforts fournis par les fabricants. En effet, nombre d’équipements électroménagers ont rapidement bénéficié de la classe A.

>> Pour réduire encore plus l’impact carbone de sa consommation, pourquoi pas accéder au comparateur de l’électricité verte ?

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *