EDF et Photowatt, une alliance en péril

solaireEn 2012, EDF avait acheté Photowatt, fabricant de panneaux solaires photovoltaïques. Neuf ans et 360 millions d’euros d’investissements plus tard, Photowatt est largement déficitaire et n’a jamais équilibré sa production. Aussi, des rumeurs assurant qu’EDF souhaite se désengager courent.

Fournisseur d’électricité : qui est le moins cher ?

Photowatt, symbole d’une production française

Photowatt est un fabricant de panneaux solaires photovoltaïques, racheté par EDF en 2012. Pendant longtemps, elle a pu se targuer d’assurer l’exhaustivité du parcours de production en France. Après quelques années cependant, en 2018 précisément, EDF se voit dans l’obligation de réviser le parcours de production. En effet, face au déficit constant du fabricant, EDF délocalise l’assemblage des panneaux en Chine. Alors, seule la production des plaques de silicium reste en France.

Les conséquences de la réorganisation de Photowatt

Forcément, la question écologique se pose. Fabriquer des panneaux solaires photovoltaïques, dans le but de produire de l’électricité renouvelable locale… et inclure un aller-retour en Chine dans le processus de production ? Le souci des émissions de carbone intervient.

>> Découvrir l’électricité verte d’EDF

Les inquiétudes de l’association Photowatt / EDF

Finalement, le souci réside dans le manque de rentabilisation de la filiale Photowatt. EDF a investi 360 millions d’euros dans la filiale depuis 2012. Cet investissement financier, en plus de la réorganisation, la question se pose : Photowatt va-t-il réussir à rebondir et rééquilibrer les investissements d’EDF ?

La réaction d’EDF face à ce déficit

EDF n’a encore rien affirmé, sinon qu’il cherche les meilleures solutions pour sa filiale et ses salariés. Cependant, il n’a pas répondu au dernier appel d’offres de Photowatt. Le fabricant de panneaux solaires se désole. En effet, les salariés comme les dirigeants assurent qu’il faut à Photowatt un pilier, un gros groupe capable d’assurer sa stabilité. Si EDF se désengage, Photowatt craint de ne pouvoir tenir debout.

Les différentes opinions

Les opinions divergent. Cette situation instable rencontre des pros et des antis.

  • Le ministère de l’Economie estime que « l’activité de l’entreprise n’est pas le cœur de métier d’EDF »
  • Le maire de Bourgoin-Jailleu (site sur lequel se situe Photowatt) et le CSE (Comité Social et Economique) de Photowatt souhaitent qu’EDF investisse dans l’appareil de production. Ils se disent optimistes et estiment que de nouveaux investissements pourraient relancer l’activité de Photowatt.

EDF, le maire de Bourgoin-Jailleu et le CSE de Photowatt réfléchissent à une reprise par ECM Technologies, même si cette option n’est pas la favorite du fabricant.

Meilleur fournisseur d’électricité : qui choisir ?

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *