Le deuxième confinement impacte la consommation d’énergie des ménages

electricité stockageDans un rapport publié par Engie, il est noté que les ménages consomment bien plus, à période et conditions météorologiques égales, depuis le début du deuxième confinement. Télétravail, cuisine, information, détente… Autant d’activités nouvelles qui augmentent le montant de la facture.

►Fournisseur d’électricité : trouver le moins cher

Quel est l’impact du deuxième confinement sur la consommation des ménages ?

Le deuxième confinement a cela de différent du premier qu’il se passe en période hivernale. Aussi, les ménages français entrent en période de chauffe. La présence permanente dans leur foyer implique une durée de chauffe plus longue, puisque continue. Quand, à période égale, les français éteignaient leurs chauffages avant de quitter le domicile en direction du lieu de travail, ces derniers fonctionnent tout le jour durant, chaque jour de la semaine, à température constante.

Engie a analysé la consommation de tous ses clients ayant souscrit une offre de marché et munis de compteurs Linky, pour l’électricité, et/ou Gazpar, pour le gaz. Elle a pu donc identifier clairement un impact considérable du deuxième confinement sur la consommation des consommateurs d’énergie.

En comparant la période entre le 25 octobre et le 25 novembre 2020 et la même période en 2019, la consommation des ménages était :

  • Plus élevée de 35% pour le gaz
  • Plus élevée de 20% pour l’électricité

Le chauffage étant le principal responsable :

  • + 40% pour les clients chauffés au gaz
  • +53% pour les clients chauffés à l’électricité

L’unique raison étant le confinement et le télétravail, les conditions météorologiques étant plus douces en 2020 qu’en 2019.

La facture d’électricité ne devrait pas en pâtir car les français se chauffent moins en 2020 qu’en 2019. En effet, les températures sont plus douces pendant l’hiver 2020 que pendant l’hiver 2019. Cette dernière augmentera si les températures baissent.

Cela dit, les français prennent plus le temps de bien choisir leur fournisseur d’électricité.

Quelle différence par rapport au premier confinement ?

Le premier confinement eut lieu au printemps, un printemps plutôt doux. Aussi, les français ont rapidement éteint leur chauffage. On a pu tout de même observer une légère hausse de la consommation liée à l’utilisation des télévisions, consoles de jeux vidéos ou encore ordinateurs, mais elle fut minime : à hauteur de 0,6% par rapport à 2019, selon la RTE (gestionnaire du Réseau de Transport de l’Électricité).

L’une des principales différences entre le premier et le deuxième confinement réside dans l’arrêt de toute activité dans les secteurs tertiaire et industriel. Les activités ayant repris, la différence de consommation des entreprises par rapport à 2019 est moins importante qu’au printemps. Bien qu’elle reste à hauteur de 2% à 3%.

>> Bien choisir son fournisseurs d’électricité et de gaz

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *