Iran, États-Unis, AIEA… Un chantage politique ?

Le mois de février 2021 est un mois de haute tension pour l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA). L’Iran limite les activités d’inspection de son activité nucléaire, encadrées par le JCPOA. Cet accord signé à Vienne en 2015 vise à encadrer le programme nucléaire de la République islamique en échange d’un allègement des sanctions internationales. L’Iran reproche les délais d’allègement des sanctions internationales.

Fournisseur d’électricité : qui est le moins cher ?

Le contexte de l’accord de Vienne, signé en 2015

Signé en 2015, l’accord de Vienne a pour objectif de limiter l’activité nucléaire iranienne à l’utilisation pacifique et civile. L’objectif in fine est d’empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique. En échange, la communauté internationale promettait de lever les sanctions économiques contre l’Iran. C’est un accord qui a été signé par les États-Unis, la Chine, la Russie, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni.

En 2018, Donald Trump quitte cet accord, accusant la normalisation de la théocratie de l’Iran. Il déplore également le souffle économique rendu par l’autorisation du pétrole iranien sur le marché mondial. Suite à ce retrait des États-Unis de l’accord de Vienne, toutes les sanctions économiques dont l’Iran avait été exempté furent rétablies. Depuis, l’Iran s’émancipe progressivement de nombreuses limitations imposées à son programme nucléaire.

nucleaire

Suite à cette nouvelle oppression économique, le Parlement iranien réagit et vote une loi en décembre 2020. Une loi qui va créer un ébranlement planétaire. Cette loi ordonne au gouvernement de limiter les inspections de l’AIEA sur ses installations non nucléaires : sites militaires, entre autres. Ce jusqu’à ce que les sanctions rétablies par Trump soient de nouveau retirées. Mohammad Djavad Zarif, le ministre iranien des Affaires Étrangères, annonçait une entrée en vigueur de cette loi en date du 23 février.

Joe Biden a promis de réintégrer l’accord de Vienne. Ce « à la condition que Téhéran revienne au préalable au respect des engagements pris dans l’accord ».

>> Comment choisir son fournisseur d’électricité sans se tromper ?

La riposte mondiale à la loi votée par le Parlement Iranien

Suite à ces ripostes iraniennes, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni témoignaient dans un communiqué commun de leur inquiétude.

« Nous appelons instamment l’Iran à mettre fin à ces activités sans délai et à s’abstenir de toute nouvelle violation de ses engagements nucléaires« 

« En accélérant ses violations, l’Iran compromet la possibilité qu’un retour à la diplomatie permette la réalisation pleine et entière des objectifs du PAGC [Plan d’action global commun] »

« En vertu de cet accord, l’Iran s’est engagé à ne pas produire d’uranium métallique et à ne pas conduire de recherche et développement sur la métallurgie de l’uranium pour une durée de quinze ans »

Suite à la découverte de l’AIEA de 3,6 grammes d’uranium métal dans l’usine d’Ispahan, les porte-paroles des trois occidentaux de poursuivre :

« Nous réaffirmons que ces activités, qui constituent une étape clé dans le développement d’une arme nucléaire, n’ont aucune justification civile crédible en Iran« 

>> Trouver la meilleure offre d’électricité

Un accord temporaire avec l’AIEA

Le chef de l’AIEA Rafael Grossi a tout de même réussi à négocier un accord temporaire avec l’Iran. Cet accord maintient la surveillance réduite des activités nucléaires de l’Iran, en attendant que les pays membres de l’accord de Vienne engagent des pourparlers.

Cet accord conclu sur une durée de trois mois acte la conservation des bandes enregistrées sur le programme nucléaire iranien. Elles ne seront cependant pas envoyées à l’Agence. En cas de maintien des sanction sous trois mois, l’Iran supprimera ces bandes définitivement. L’AIEA rassure en affirmant qu’elle reste « en mesure de maintenir le degré nécessaire de surveillance et de vérification ».

> Peut-on trouver un fournisseur d’électricité verte pas cher ?

Fournisseur d’électricité : qui est le moins cher ?

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *