Enquête – Faut-il changer de fournisseur d’électricité en 2022 ?

Faut-il changer de fournisseur d'électricité en 2022L’année 2022 est l’arène d’un triste spectacle sur le marché de l’énergie. Dans ce contexte, difficile de savoir comment tirer son épingle du jeu. Faut-il oui ou non changer de fournisseur d’électricité en 2022 ?

Trouver le meilleur fournisseur d’électricité

Toutes les simulations réalisées dans cet article ont été effectuées en juillet 2022. Notez que les tarifs de l’électricité peuvent évoluer dans le temps et fausser les informations suivantes.

Les fournisseurs d’électricité pendant la crise

Les fournisseurs d’électricité ont subi de différentes manières la crise sur le marché de l’énergie. La plupart d’entre eux ont augmenté significativement leurs tarifs. Les clients de Mint Energie ou encore Planète OUI ont vu leur facture d’électricité flamber, par exemple.

Attention, souvenez-vous qu’en cas de modification de contrat, un fournisseur d’électricité a l’obligation de vous prévenir, par e-mail ou par SMS. Pour ne pas être pris de court, surveillez bien votre boîte mail, même dans les spams, et votre boîte de réception.

Certains fournisseurs d’électricité se sont retirés temporairement du marché. Ce fut notamment le cas de Vattenfall, qui a justifié sa retraite temporaire par une impossibilité à fournir des tarifs encore intéressants. Enfin, certains ont complètement déserté le marché, comme ce fut le cas du fulgurant fournisseur danois Barry. En somme, voici ce qu’on a pu observer :

  • Un retrait temporaire : Vattenfall, certaines offres de TotalEnergies
  • Une disparition de certains fournisseurs rachetés par d’autres groupes : Direct Énergies, Butagaz, Plüm, Planète Oui
  • Un retrait définitif : E.Leclerc Énergies, Barry, Cdiscount, GreenYellow, Hydroption, Bulb
  • Une augmentation des tarifs, accompagnée d’un changement d’offre : Sowee, Alpiq, Engie

type de tarif

Parallèlement, des fournisseurs d’électricité comme Ohm Energie ou TotalEnergies sont restés sur pied tout au long de la crise. TotalEnergies avait retiré son offre d’électricité la moins chère (Online), et se contentait de laisser à la souscription l’offre Verte, très chère. Il est d’ailleurs revenu dernièrement avec une offre d’électricité très intéressante.

Quant à Ohm Energie, petit fournisseur datant de 2018, il est parvenu à maintenir ses offres d’électricité, à des tarifs très concurrentiels. >> En savoir plus sur Ohm Energie

Peut-on faire confiance aux fournisseurs qui sont restés sur pied ?

Du coup, il est tentant de douter des fournisseurs d’électricité alternatifs encore sur pied. D’ailleurs, historiquement, les consommateurs ont toujours eu plus de facilité à octroyer leur confiance à EDF, le fournisseur d’électricité historique. Pourtant, le gestionnaire du réseau, qui achemine l’électricité dans tous les foyers, est commun à tous les fournisseurs d’électricité. Ainsi, aucun risque que vous soyez lésé en termes de fourniture d’électricité.

Si un fournisseur d’électricité récent comme Ohm Energie a pu maintenir ses contrats de fourniture, il y a une raison bien précise. Le fournisseur d’électricité a acheté son électricité en avance. Alors, non, il n’est toujours pas possible de stocker l’électricité. Par contre, un fournisseur d’électricité peut décider de payer son électricité en avance, afin de bénéficier des tarifs à un instant T. La stratégie repose dans la saisie du meilleur tarif de l’électricité. Il s’agit tout bonnement d’un investissement. Et c’est précisément ce que Ohm Energie a fait.

Il y a deux ans, en 2020, les prix de l’électricité étaient au plus bas. C’est d’ailleurs la période pendant laquelle on a pu voir des offres d’électricité très intéressantes pulluler, avec des réductions mirobolantes à hauteur parfois de 20%.

Ohm Energie a donc saisi l’occasion pour acheter toute l’électricité dont il aurait besoin pour les deux années à venir. Il continue d’ailleurs de le faire, avec deux ans d’avance. Voilà pourquoi Ohm Energie, qui est le meilleur fournisseur d’électricité en 2022, a pu tenir le coup.

Meilleur fournisseur d’électricité : qui choisir ?

D’accord, mais dans ce contexte, faut-il vraiment changer de fournisseur d’électricité en 2022 ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les fournisseurs d’électricité encore sur pied ont eu les reins suffisamment solides pour tenir tête à la crise des tarifs affolés. Tous ceux qui étaient encore brinquebalants ont tiré la révérence… D’ailleurs, nous avons parlé de Ohm Energie, mais il n’est pas le seul à proposer ses services de fourniture en France en 2022.

En effet, Vattenfall qui avait promis que son retrait ne serait que temporaire est bel et bien revenu avec une offre d’électricité très peu chère : la moins chère incluant l’électricité verte ET le service client téléphonique, d’ailleurs.

D’ailleurs, ces deux fournisseurs d’électricité proposent en 2022 de l’électricité moins chère qu’EDF, le fournisseur d’électricité historique qui commercialise les tarifs réglementés de l’électricité.

Finalement, notre conseil est tout simplement : OUI, continuez de changer de fournisseur d’électricité et de bénéficier des tarifs sur mesure qu’ils proposent. Vous avez beaucoup à y gagner. Voici d’ailleurs le comparatif des fournisseurs d’électricité les moins chers en ce moment (tableau mis à jour régulièrement) :

Top 3 des fournisseurs d'électricité les moins chers
fournisseur d’électricité verteTotalEnergiesSowee

Offre Eco New Green

Abonnement : 148,08€/an
Prix kWh : 0,1658€

plus d'infos » « moins d'infos

Electricité verte
5% de réduction sur les tarifs réglementés HT
Prix indexé
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre


Offre Essentielle

Abonnement : 136,08€/an
Prix kWh : 0,1680€

plus d'infos » « moins d'infos

5€ de réduction sur le MWh réglementé HT
Prix indexé
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite


Offre Elec Optim'

Abonnement : 165,24€/an
Prix kWh : 0,1921€

plus d'infos » « moins d'infos

Electricité neutre en carbone
Option Effacement diffus disponible
Station connectée
Prix indexé
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE
Note : si vous êtes insatisfait par votre nouveau fournisseur d’électricité, vous pouvez encore souscrire au Tarif Bleu d’EDF. Par contre, ce ne sera plus le cas à partir de juillet 2023, sauf changement de ligne directrice.

Le contexte en 2022

En juillet 2022, le bilan est dense. En effet, depuis le mois d’octobre 2021, les marchés de gros de l’énergie s’emballent, laissant consommateurs et acteurs de l’énergie impuissants, ou du moins médusés, face à des tarifs de l’énergie qui s’emballent. Le gaz, puis l’électricité, ont vu leurs tarifs décupler, et la tendance ne s’inverse pas, du moins pas comme les experts l’espéraient.

Prix de l'électricité août 2022

L’hiver est toujours spectateurs d’augmentations de prix de l’électricité et de gaz. Celles-ci sont très explicables : les vagues de froid accroissent la demande en énergie pour chauffer les logements. Toute ressource demandée devient ressource chère. Cette hausse était toujours régulée et jamais excessive. Là est donc la principale différence avec l’hiver 2021-2022. En effet, les compteurs se sont affolés, et la hausse de 12,6% en octobre 2021 a effrayé tous les acteurs du marché, y compris les consommateurs.

Les mesures de l’Etat face à la crise

Cette envolée des tarifs et l’affolement général ont incité le Gouvernement a prendre des décisions. La ligne de conduite : protéger les factures des Français. En effet, le gaz n’est pas la seule énergie dont le tarif s’envole. Le carburant et l’électricité vont de concert. Le Gouvernement a donc lancé ce qu’il a baptisé de « bouclier tarifaire ». À l’époque, ce bouclier tarifaire incluait l’envoi d’un chèque énergie supplémentaire aux bénéficiaires, ainsi qu’une indemnité inflation de 100€ pour certains foyers éligibles. Outre ces mesures ponctuelles, l’Etat a mis en place une mesure qui prendrait effet dans la durée, et qui engage un budget colossal :

  • Le gel du prix du gaz jusqu’à nouvel ordre
  • Le gel du prix de l’électricité, après une dernière augmentation de 4% en février 2022

Initialement, le gel du tarif réglementé du gaz et de l’électricité devait prendre fin en avril 2022. En effet, cette période avait été calculée en fonction des prévisions des experts quant à l’évolution tarifaire. Or, les faits ont été tout autre. Le prix n’a jamais cessé d’augmenter, et il atteint d’ailleurs en juillet 2022 un tarif 51,3% plus cher que le tarif appliqué actuellement. Alors que, nous le rappelons, l’été est une période communément moins chère sur le marché de l’énergie, en temps normal. De quoi craindre l’hiver à venir.

À ce sujet, la réélection d’Emmanuel Macron a gravé dans le marbre la prolongation du bouclier tarifaire jusqu’à la fin de l’année 2022.

Qu’est-ce que ça signifie exactement ?

À la lumière de la proposition de la CRE d’augmenter le prix de l’électricité en août 2022, la question de la définition réelle du « gel » du prix se pose. En effet, alors qu’on pensait avoir reçu la promesse de tarifs fixes toute l’année, voilà qu’il est possible qu’ils augmentent de 3,89% TTC au 1er août 2022. En fait, il s’agit des astérisques du bouclier tarifaire. Ce dernier protège les consommateurs des augmentations supérieures à 4%. C’est pourquoi l’augmentation de 3,89% proposée par la CRE entre encore dans la réglementation du bouclier tarifaire.

Ainsi, les offres d’électricité à prix indexé risquent de voir leurs tarifs augmenter de 3,89% TTC en août 2022. D’ailleurs, c’est une augmentation dérisoire, qui témoigne de l’efficacité des mesures gouvernementales mises en place. En effet, souvenons-nous qu’en février 2022, la CRE proposait une augmentation de plus de 40%.

Et après ?

Selon les données du marché de gros de l’électricité (EEX), les prévisions estiment que le prix du MWh de l’électricité va redescendre au deuxième trimestre 2023. Malheureusement, il s’agit d’une prévision qui dépend de beaucoup d’éléments, et notamment de l’actualité. En effet, plusieurs variables vont déterminer l’avancement de la situation :

  • Les conditions météorologiques de l’hiver 2022
  • La qualité et la rapidité de réparation des centrales nucléaires, qui assurent à la France l’approvisionnement en électricité
  • La durée de la guerre en Ukraine, qui réduit l’approvisionnement en gaz
  • L’évolution de la capacité de livraison de la Norvège, dorénavant premier fournisseur de gaz européen

Ainsi, le tarif de l’électricité ne devrait pas augmenter drastiquement en automne 2022, grâce au bouclier tarifaire. Cependant, il est difficile d’imaginer la durabilité du bouclier tarifaire en 2023, ainsi que la durée de cette augmentation.

Ces tarifs spectaculairement élevés ne seraient-il pas les nouveaux prix de l’électricité ?

Qui est le meilleur fournisseur d’électricité ?

Note : nous sommes un comparateur de fournisseurs d’électricité. Cependant, notre objectif et notre raison d’être résident dans le conseil. Ainsi, l’analyse livrée dans cet article enquête est objective, et vise à vous offrir une vision plus limpide du marché de l’énergie.
Rédigé par Juline Martinez
Le 14/07/2022
Modifié le 22/07/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.