EDF : les détails du plan d’économies « Mimosa »

On en sait un peu plus sur le plan « Mimosa », le fameux plan d’économies annoncé fin juillet par EDF. Ce plan est une conséquence directe de la crise sanitaire et économique du Covid-19. Il prévoit notamment une incitation aux départs à la retraite et la fin des déplacements professionnels en première classe pour les salariés. 

► Fournisseur d’électricité : consultez le comparatif

Un vaste plan d’économies

Le moins qu’on puisse dire est que Mimosa n’est pas un petit plan d’économies. EDF a pour objectif de récupérer 500 millions d’euros de coût de fonctionnement d’ici 2022. L’annonce avait été faite fin juillet. À cette occasion, nous avions appris que le producteur et fournisseur d’électricité prévoyait également un plan de cessions de 3 milliards d’euros. La crise du Covid-19 a en effet généré de lourdes pertes pour EDF, contraint de s’adapter comme de nombreuses grandes entreprises sur le territoire.

Où en est-on aujourd’hui ? Les représentants des syndicats en savent désormais un peu plus sur les mesures d’austérité prévues par EDF.

Il semble que, dans le cadre de leurs déplacements professionnels, les salariés ne voyageront plus en première classe. Certains projets informatiques pourraient également être reportés, et le groupe pourrait inciter les salariés au départ à la retraite.

Une réduction des dépenses d’exploitation de l’activité nucléaire

La direction d’EDF a déclaré vouloir économiser 100 millions d’euros sur l’exploitation de l’activité nucléaire en France, et 100 millions supplémentaires sur le nucléaire en Grande-Bretagne.

>> À lire aussi sur cette thématique : comment résilier EDF

Rédigé par Noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *