Prix du gaz et prix de l’électricité : que se passe-t-il ?

Prix du gaz et prix de l'électricité : que se passe-t-il ?L’horizon du prix des fournisseurs d’électricité en 2022 est obscur et difficile à anticiper. En effet, la fin de l’année 2021 connaît une crise sans précédent qui se répercute sur le marché des énergies. Les fournisseurs d’électricité alternatifs subissent de plein fouet cette crise et on assiste à une réduction drastique du nombre d’offres d’électricité. La crise a débuté sur le marché du prix des fournisseurs de gaz. Mais alors pourquoi autant d’impact sur le prix des fournisseurs d’électricité ? On démêle la situation.

Meilleur fournisseur d’électricité : qui choisir ?

La crise sur le marché du gaz

Le prix du gaz évolue mensuellement. Pour rappel, le prix de l’électricité ne change que deux fois par an. L’année 2021 a été spectatrice d’une succession d’augmentations du prix du gaz. En effet, hormis la baisse du prix du gaz de -4,1% TTC constatée en avril 2021, chaque mois fut témoin d’augmentations, toutes plus spectaculaires les unes que les autres. Chaque mois, les consommateurs de gaz espéraient que l’augmentation était la dernière. Or, l’été 2021 a marqué les esprits avec des augmentations successives jamais vues jusqu’alors : +10%, +5%, +9% ! À l’entrée de l’hiver, l’augmentation de +12,6% TTC  proposée par les pouvoirs publics en octobre 2021 était celle de trop. Une vague de panique a terrassé les consommateurs de gaz.

JanvierFévrierMarsAvrilMaiJuinJuilletAoûtSeptembreOctobre
+0,2%+3,5%+5,7%-4,1%+1,1%+4,4%+9,96%+5,3%+8,7%+12,6%

Les mesures exceptionnelles du gouvernement

Face à cette situation de crise sans précédent (et à l’approche des élections présidentielles), le gouvernement a décidé de mettre en place des mesures exceptionnelles dans le but de protéger les français des augmentations successives du prix du gaz. En effet, le prix du gaz sur le cours, autrement désigné comme le bourse ou le marché de gros, où les prix se négocient et où les fournisseurs de gaz achètent le gaz, ne fait qu’augmenter. Cela permettait d’anticiper une augmentation continue sur les prochains mois.

C’est pour cela que le gouvernement a décidé de geler les prix du gaz pendant toute l’année 2022. D’ailleurs cela permet aux français de ne pas subir l’augmentation de +15% qui aurait eu lieu sans ce gel.

Parallèlement, le gouvernement a également pris des mesures pour le prix de l’électricité, car les français craignent que le prix de l’électricité suive la tendance du prix du gaz. Ainsi :

  • L’augmentation du prix de l’électricité se limitera à +4% en février 2022 (contre +12% annoncés)
  • Les français éligibles vont recevoir un nouveau chèque énergie d’une valeur de 100€ en décembre 2021
  • Les français qui touchent moins de 2 000€ nets par mois vont également recevoir une « indemnité inflation » de 100€ pour faire face à l’augmentation du prix du carburant

Répercutions de la crise sur le prix de l’électricité

Augmentation prix électricitéLe marché du gaz connaît une crise. Cette crise s’est lourdement répercutée sur le prix de l’électricité. Mais pourquoi ? En fait, il faut comprendre le fonctionnement du parcours de l’électricité. Il se trouve qu’il n’existe à ce jour aucun moyen de stocker l’électricité. Ainsi, la production d’électricité doit être en mesure de couvrir les besoins nationaux, en temps réel. Les moyens de production de l’électricité sont multiples. On trouve notamment le nucléaire et les énergies renouvelables. L’objectif est d’ailleurs d’augmenter la part d’énergies renouvelables dans ce qu’on appelle le mix électrique. Il s’agit de l’électricité injectée dans le réseau national de distribution de l’électricité. Or, lorsque la consommation d’électricité augmente, comme c’est le cas notamment pendant les périodes hivernales, il se peut que les productions nucléaire et renouvelable ne suffise pas à couvrir les besoins des français.

Dans ce cas-là, il est nécessaire de recourir à une source de production d’électricité plus réactive : les énergies fossiles. Plus réactive oui, mais aussi extrêmement polluante. Mais là n’est pas le sujet. Les énergies fossiles sont : le gaz, le fioul et le charbon. La période veut que les températures baissent, et les consommateurs chauffent leurs foyers, ce qui fait augmenter la consommation. Donc, le recours à la production d’électricité par le gaz est nécessaire. Or, le gaz naturel coûte plus cher et se fait plus rare à cause des soucis d’importation. Et c’est là que la crise sur le marché du gaz impacte directement le marché de l’électricité. Un impact qui se voit notamment chez les fournisseurs d’électricité alternatifs.

Quel impact sur les fournisseurs d’électricité ?

Les tarifs réglementés de vente de l’électricité varient deux fois par an : en février et en août. Ces variations sont accompagnées des variations des prix des offres des fournisseurs d’électricité alternatifs, qui suivent les tendances du Tarif Bleu d’EDF. Or, bien que le tarif réglementé n’ait pas évolué en octobre 2021, les fournisseurs d’électricité ont complètement modifié leur éventail d’offres. Certains ont modifié la remise appliquée sur le tarif réglementé. D’autres ont complètement suspendu leurs offres d’électricité, n’étant plus en mesure de proposer des tarifs intéressants, comme Vattenfall. Les fournisseurs d’électricité à tarification dynamique ont arrêté de proposer cette tarification. Bref, c’est un coup subi de plein fouet par les fournisseurs.

>> Les changements sur le marché de l’énergie : notre enquête

D’où vient cette crise ?

Le marché du gaz est en crise suite à des soucis prolongés d’importations et de renflouement des stockages. En effet, des opérations de maintenance ont empêché notamment la Norvège d’affluer le gaz naturel en quantité suffisante. Pendant l’hiver dernier, les stockages de gaz européens ont été puisés, sans être renfloués. Aujourd’hui, la Russie et la Norvège peinent à combler les besoins des européens. Même si la situation est en passe de se résoudre progressivement. En effet, le gouvernement russe commence à réenclencher un flux plus régulier d’importations de gaz.

Trouver le meilleur fournisseur d’électricité

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *