L’ADEME présente un nouveau label pour identifier les offres d’électricité verte

bareme-elec-verte-ademeAfin de guider les consommateurs parmi les différents types d’offres d’électricité verte, l’ADEME présente un nouveau label. Dorénavant, les offres premiums seront notifiées par deux étoiles et les offres standards indiquées par une seule étoile.

►Fournisseur d’électricité : trouver le moins cher

Une ou deux étoiles : quelle différence ?

Soucieuse d’accompagner les consommateurs dans le dédale d’offres d’électricité verte proposées par le marché, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) a élaboré un nouveau label. Ce label permet de dissocier :

  • Les offres d’électricité verte standards
  • Les offres d’électricité verte premiums

Dorénavant, les fournisseurs d’électricité verte devront inscrire, sur leurs offres, une ou deux étoiles.

  • Une étoile : les contrats affublés d’une étoile témoignent que le fournisseur d’électricité achète conjointement l’électricité et les certificats de Garanties d’Origine (GOs) auprès de producteurs français
  • Deux étoiles : les fournisseurs qui pourront afficher deux étoiles à leurs offres sont ceux qui achètent conjointement l’électricité et les certificats de GOs auprès de producteurs français, et qui ajoutent à cela l’injection de 25% d’électricité produite à partir de centrales détenues majoritairement par des collectivités ou des particuliers

En proposant ce nouveau label, l’ADEME espère soutenir plus durablement les initiatives citoyennes, collectives ou participatives de production d’énergie renouvelable.

Ce barème entrera en vigueur en septembre 2021.

Pourquoi une telle décision de l’ADEME ?

Si l’ADEME prend l’initiative de marquer les offres d’électricité verte d’une ou deux étoiles, c’est parce que l’engouement français dans la participation de la transition énergétique ne fait que croître. Cependant, il y a deux types d’offres d’électricité verte : l’électricité verte premium et l’électricité verte standard.

Lorsqu’un client souscrit à une offre standard, il ne contribue pas au développement de nouvelles capacités d’énergie renouvelable. En effet, « le complément de prix associé à une GO est insuffisant pour inciter un producteur à développer une capacité d’EnR en dehors des mécanismes de soutien public (tarif d’achats et complément de rémunération) ».

C’est pourquoi l’ADEME constate que, malgré l’ampleur des offres d’électricité verte, le marché de l’énergie verte « ne contribue pas, jusqu’à présent, au développement de nouvelles installations EnR en France ».

Avec ce label, les consommateurs pourront faire un comparatif des fournisseurs d’électricité.

C’est pourquoi l’ADEME conseille de souscrire à une offre d’électricité verte premium, marquée de deux étoiles. Ces dernières offrent de meilleures conditions de rémunération et d’exploitation à des installations d’énergie renouvelable existantes. Dans un futur proche, on attend de ce type d’offre qu’il contribue au développement de nouvelles installations renouvelables.

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *