France : léger rebond de la consommation d’électricité

Consommation électricitéLa consommation d’électricité remonte doucement depuis la fin du confinement en France, mais on remarque une différence notable avec d’autres pays européens. Les données provenant du Réseau de Transport d’Electricité (RTE) en disent long sur la reprise de l’activité des Français.

Comparer les fournisseurs d’électricité

Une reprise timide de l’activité économique en France

Depuis le 11 mai, date du début de déconfinement, l’activité économique a repris partiellement en France. Cela entraîne une remontée de la consommation d’électricité. Néanmoins, cette consommation n’a pas atteint le niveau d’avant le confinement. Il a été enregistré une diminution de 9% par rapport aux années précédentes dès la première semaine et de 8% la semaine suivante.

C’est donc une reprise timide de la consommation électrique en comparaison des pays voisins. L’Allemagne reprend un rythme plus soutenu avec un écart de 4% par rapport à l’avant confinement, tout comme le Royaume-Uni où il est enregistré une différence de 7% et de 5% pour l’Espagne entre le début de déconfinement et l’avant crise.

Le confinement a laissé des traces

L’une des raisons de la faible reprise de la consommation d’électricité est le télétravail qui reste prioritaire pour de nombreuses entreprises.

Une autre raison également : les températures douces qui met de côté le chauffage électrique dans les maisons.

Par ailleurs, on remarque un changement de comportement des Français. Par exemple, lors de l’allocution du président de la République le 13 avril, l’équivalent de la consommation d’électricité de Paris s’est effondrée en une demi-heure.

L’explication de ce phénomène est donnée par le RTE. Il s’agit de l’utilisation d’un seul écran de télévision par toute la famille au détriment des autres appareils électriques.

La télévision reste un appareil très privilégié par les Français. Avec le chauffage électrique, ces appareils restent souvent longtemps allumés et peuvent très facilement augmenter la facture. Pour éviter de mauvaises surprises et payer moins cher votre consommation d’électricité, nous vous avons trouvé le fournisseur le moins cher.

Un autre phénomène lié au confinement et qui se rapproche à celui rencontré lors des jours fériés : les réveils tardifs du matin des Français. Cette habitude a provoqué un décalage de quelques heures du pic de consommation d’électricité.

Le déconfinement à petits pas

Cependant, depuis le 11 mai, la consommation d’électricité n’a pas connu l’essor attendu. Le télétravail est toujours prioritaire dans les entreprises. De plus, l’utilisation de l’ordinateur chez soi n’a pas d’impact significatif sur la consommation d’électricité. Il s’agit d’un appareil très peu énergivore. Tout comme les serveurs indispensables pour les connexions Internet qui se trouvent en grande majorité hors de France.

Toutefois, l’activité industrielle enregistre la plus forte hausse dans la consommation d’électricité pour revenir presque au niveau précédent la crise. Suivent ensuite les entreprises du transport avec une augmentation de 25% dès la première semaine du déconfinement mais sans atteindre une nouvelle fois son niveau d’avant la crise.

L’électricité verte favorisée

Une bonne nouvelle pour la transition énergétique, la part des énergies renouvelables a augmenté face à la diminution de la production bien plus chère des énergies fossiles, et de la production de l’énergie nucléaire.

Ce n’est pas pour rien si les fournisseurs d’électricité proposent de plus en plus des offres d’énergie verte. Vous pouvez vérifier quelle est la meilleure offre d’électricité verte grâce à notre comparatif des fournisseurs d’électricité.

Rédigé par David Alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *