EDF remet en service la centrale de Golfech

VattenfallLa centrale de Golfech a connu treize jours d’arrêt total de sa production. Alors que le premier réacteur était déjà en maintenance, une anomalie a été détectée sur le second réacteur par les équipes de la centrale. Cet arrêt engendre un important manque à gagner pour EDF.  

► Fournisseur d’électricité : consultez le comparatif

Une anomalie sans conséquences

Lors d’investigations menées par les équipes de Golfech, une anomalie a été détectée sur du matériel de régulation électrique dans le réacteur n°2. Un coup dur pour EDF, le producteur et fournisseur d’électricité, qui a dû mettre à l’arrêt complet toute la centrale. En effet, le réacteur n°1 se trouvait déjà en maintenance et ne sera pas remis en service avant le mois d’octobre.

Un aléa jugé sans conséquences sur le plan sécuritaire et environnemental. Le directeur de la centrale précise que le dysfonctionnement provenait de la partie « non nucléaire » du réacteur. Ce dernier a finalement été remis en route le samedi 12 septembre 2020, soit treize jours après sa fermeture.

Une centrale sous surveillance

Même si le matériel a été changé et que tout est revenu à la normale, l’incident inquiète les associations qui militent contre le nucléaire. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait décidé de placer la centrale de Golfech sous surveillance en juin dernier, après avoir formulé un certain nombre de critiques à son encontre.

Bon à savoir : pour encourager le développement des énergies renouvelables, les particuliers ont la possibilité de choisir un fournisseur d’électricité verte pour leur logement. 

Rédigé par Noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *